Anesthésiologie

L’équipe des anesthésistes de l’HRC assure la sécurité et le confort du patient lors d’une opérationchirurgicale ou de toute autre intervention médicale invasive.

Chaque fois que l’opération peut être programmée, le patient est suivi par les anesthésistes, de la consultation préopératoire jusqu’à la fin de l’intervention, voire plus tard encore.

L’anesthésiste exerce un métier aux aspects techniques très pointus. En même temps, ses compétences humaines sont tout aussi essentielles. Il est la dernière personne qui voit le patient avant d’être endormi et la première au réveil. Ainsi, tout au long de la prise en charge, la qualité de la communication et de l’échange est primordiale.

Nos compétences

  • Les médecins anesthésistes de l’Hôpital Riviera-Chablais ont une formation de pointe dans leur spécialité.
  • Ils sont secondés par une équipe d’infirmiers-anesthésistes spécialisés.
  • Lors de situations d’urgence, ils sont prêts à intervenir tous les jours, 24h/24.
  • Ils proposent une consultation contre la douleur chronique.
  • Ils encouragent le recours à l’hypnose médicale pour combattre les douleurs.
  • Ils animent l’Unité d’évaluation préopératoire du Centre hospitalier de Rennaz qui accueille les patients avant l’opération.

L’Unité d’évaluation préopératoire

Chaque fois qu’une opération peut être prévue, le patient est convié à une consultation d’anesthésiologie préalable. Il est reçu par une infirmière ou un infirmier qui répond à ses questions et récolte les informations essentielles pour préparer le séjour hospitalier.

Le patient rencontre ensuite le médecin anesthésiste pour décider en commun de la stratégie en fonction du type de chirurgie et de son état de santé. L’informatisation a été introduite au service de la sécurité du patient : toutes les informations recueilles sont directement accessibles à tous les intervenants qui participent à sa prise en charge (traitements, allergies, scores cliniques, diète spécifique, etc.).

Se déplacer en salle d’opération

Le patient qui peut se déplacer arrive au bloc opératoire en marchant. Il participe ainsi activement à sa prise en charge et se sent moins malade et mieux considéré.

De leur côté, les parents peuvent accompagner leur enfant jusqu’en salle d’induction. Dans la majorité des cas, la présence d’un parent ou d’un proche apaise l’enfant et rassure ses parents. 

Equipe médico-soignante

Dr Gérald Seematter

Dr Gérald Seematter

Médecin chef de service
M. Claude Gayet

M. Claude Gayet

Infirmier chef de service