Formations médicales postgraduées - Hôpital Riviera Chablais, Vaud-Valais

Formations médicales postgraduées

- L’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM)

- Orientation de la carrière selon CHAT

- Plan de formation CHAT

- Concept de formation à l’Hôpital Riviera-Chablais

 

La formation médicale

La formation médicale est une des missions stratégiques de l’Hôpital Riviera Chablais, Vaud-Valais (HRC).

La fusion des différents sites de l’HRC, fin 2019, a permis de revoir les différents concepts de formation et d’augmenter ainsi certains niveaux de reconnaissance par l’ISFM.

Le département médical et ses médecins cadres ont à cœur de participer à la formation médicale prégraduée, postgraduée et continue. A cet effet, en 2020, nous avons accueilli 127 médecins stagiaires et avons participé à la formation postgraduée de près de 120 médecins (médecins assistant-e-s et chef-fe-s de clinique adjoint-e-s).

Par ailleurs, afin d’accompagner les médecins dans leur parcours de formation, nous avons implémenté un plan de formation adapté à chacun en fonction de ses objectifs. Plan de formation CHAT 

 

Concepts de formation à l’Hôpital Riviera-Chablais

Anesthésiologie     Cardiologie    chirurgie
         
Chirurgie orthopédique et traumatologie de l’appareil locomoteur   Gériatrie   Gynécologie et obstétrique
         
Imagerie médicale   Médecine intensive   Médecine interne générale - Ambulatoire
         
Médecine interne générale   Médecine interne générale - Urgences adultes   Médecine nucléaire
         
Néphrologie   Oncologie médicale   Pédiatrie
         
Radio-oncologie - Radiothérapie    Urologie     

 

L’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM)

La formation médicale postgraduée correspond aux années de formation effectuées par les médecins assistant-e-s ou les chef-fe-s de clinique adjoint-e-s, après leur diplôme de médecin, en vue d’obtenir leur titre de spécialiste dans une discipline spécifique. C’est L’Institut suisse pour la formation médicale postgraduée et continue (ISFM), organe autonome de la Fédération des médecins suisses (FMH), qui règle la formation postgraduée des médecins selon la loi sur les professions médicales (LPMed). L’ISFM délivre les titres de médecin spécialiste sur mandat de la Confédération. L’acquisition d’un titre de spécialiste reconnu par l’ISFM est obligatoire pour pouvoir demander une autorisation de pratiquer auprès du canton dans lequel un-e médecin souhaite s’installer en cabinet ou travailler comme cadre dans une institution hospitalière.

L’ISFM, en collaboration avec la société de discipline médicale concernée, émet un programme de formation pour chaque discipline, qui fixe de manière détaillée les exigences à remplir pour l’obtention d’un titre de spécialiste, comme le nombre d’années à effectuer dans chacune des catégories d’hôpitaux, le nombre d’interventions à effectuer et/ou de cas à traiter, ou encore le nombre de cours théoriques et d’examens à accomplir.

Dans les différents services ou unités de l’HRC, les établissements de formation postgraduée (EFPG) pour l’ISFM, la formation postgraduée est sous la responsabilité du responsable de l’établissement de formation postgraduée. Il s’agit d’un-e médecin cadre avec le titre de spécialiste de la discipline, en principe le/la chef-fe de service. A relever que dans notre système de formation, ce n’est pas l’hôpital qui est reconnu mais bien le/la responsable, c’est donc une reconnaissance ad personam qui doit être réévaluée par l’ISFM en cas de changement de responsable. Ce-tte dernier-ère élabore un concept de formation qui doit répondre aux exigences de formation postgraduée de la discipline concernée. Le concept est soumis à l’ISFM qui, après avoir validé ou demandé de compléter le contenu, organise une visite sur le site de formation.

Dans notre situation particulière en lien avec le regroupement de l’activité aiguë sur un seul site et la fusion des services, il a été convenu avec l’ISFM que les établissements auront une reconnaissance provisoire d’ici la validation des nouveaux concepts et des visites dans les services.

 

Orientation de la carrière selon CHAT

Le choix de la spécialité et du type de carrière est déterminé par les aptitudes, les besoins en santé publique, les places de formation disponibles et l'orientation que les médecins souhaitent donner à leur parcours.

Pour structurer la formation postgraduée, non seulement en fonction de la discipline, mais également du type de pratique ultérieure visée et des besoins en médecins, après le CHUV, l’HRC a décidé, depuis 2020, de faciliter l’orientation de carrière en fonction du type d’exercice ultérieur.

Introduit initialement sous l’acronyme « ABCDx», ce système s’appelle désormais CHAT (Cabinet – Hôpital – Académique – Transition) pour mettre l’accent sur l’importance de la discussion du projet de carrière entre le médecin en formation et son responsable hiérarchique (de l’anglais «chat», qui signifie bavarder). Les changements d’orientation sont possibles. Certaines passerelles peuvent s’avérer plus problématiques que d’autres et devraient donc être discutées au plus tôt avec les responsables de formation, afin d'envisager toutes les options possibles et de renseigner sur les exigences spécifiques de chacune de ces orientations de carrière.

-       C pour les médecins se destinant à une activité en Cabinet ou en Clinique privée ;

-       H (anciennement B) pour les futurs médecins cadres Hospitaliers des hôpitaux non-académiques et éventuellement de certains services du CHUV ;

-       A pour les médecins se destinant à une carrière Académique en milieu universitaire, voire dans certains hôpitaux régionaux ;

-       T (anciennement D ou X) comme Transition pour l’année dans une discipline autre que celle visée en début d'assistanat.

 

Plan de formation

C’est lors de l’engagement que le/la médecin en charge de la formation postgraduée devrait convenir avec le/la médecin en formation du type d’orientation choisi et des objectifs de formation spécifiques, puis consigner ces éléments dans le plan de formation. Une fois par an, il/elle évalue l’atteinte des objectifs pendant la période écoulée et l’adéquation de l’orientation de carrière choisie. De nouveaux objectifs sont alors fixés.

Afin de soutenir cette démarche, l’HRC propose un modèle de plan de formation ainsi qu’une trame de discussion permettant de structurer les échanges entre le/la médecin en formation et son mentor ou tuteur/tutrice.