La vasectomie

Qu’est-ce qu’une vasectomie ?

La vasectomie est l’opération de stérilisation chez l’homme. Les spermatozoïdes sont produits dans les testicules, traversent par la suite l’épididyme (petit organe à côté du testicule), passent par le canal déférent et se mélangent ensuite avec le liquide de la prostate et des vésicules séminales. Le liquide spermatique sort par l’urètre lors de l’éjaculation.

La vasectomie consiste à enlever un bout du canal déférent des deux côtés. Par la suite, les spermatozoïdes n’entrent plus dans le liquide spermatique et une conception n’est plus possible, définitivement.

vasectomie1

 

Dans quels cas est-elle recommandée ?

« La contraception, c’est aussi une histoire d’hommes »

La vasectomie est recommandée pour les couples désirant une contraception définitive. Elle élimine la nécessité d’utiliser une contraception hormonale pour la femme qui, dans certains cas, peut ne pas bien tolérée.

C’est la méthode contraceptive masculine la plus fiable, avec un l’indice de Pear* le plus faible : 0.1% vs 0.3 pour la pilule ou 0.6 pour le stérilet au cuivre.

 *L’indice de Pear correspond au nombre total de grossesses non désirées survenant chez 100 femmes durant 12 mois d’utilisation de la méthode en question.

La vasectomie est habituellement effectuée sous anesthésie locale.

 

Quels sont les effets d’une vasectomie ?

La douleur au niveau de la zone opérée est habituellement minime et temporaire le premier jour. Cependant, une gêne peut persister pendant plusieurs jours au niveau de la cicatrice. Il est recommandé d’éviter de faire des efforts et des activités sportives durant 7 jours et veiller à la propreté des incisions. Vous pourrez recommencer à travailler dès le surlendemain de la vasectomie, si vous avez un travail sans effort physique.

Vous ne devez pas avoir des rapports sexuels ou éjaculations durant une semaine. La stérilité ne suit pas immédiatement l’opération, la fécondité persiste tant qu’il existe des spermatozoïdes dans le liquide spermatique. Il faut donc utiliser une méthode supplémentaire de contraception pendant environ 12 semaines jusqu’à ce qu’un spermogramme confirme l’absence de spermatozoïdes dans le liquide spermatique.

Cette intervention n’a pas d’impact sur votre fonction sexuelle. Après la vasectomie, les testicules continuent à produire des spermatozoïdes qui sont absorbés par l’organisme. Les glandes séminales et la prostate continuent à produire la même quantité de liquide spermatique ; ainsi au moment de l’éjaculation le même volume de liquide est émis, mais il ne contient plus de spermatozoïdes. Votre capacité d’obtenir et de maintenir une érection demeure la même.

Dans de très rares cas, 0,2 à 5 %, une recanalisation spontanée des canaux déférents est possible.  Cela se manifeste par la persistance de spermatozoïdes mobiles dans le liquide éjaculatoire lors des contrôles effectués 3 et 6 mois après l’intervention. Dans ce cas, une ré-intervention est indiquée.

 

Quelques mots sur la vasovasectomie

Après une vasectomie, 2 à 6 % des hommes désirent de nouveau avoir des enfants.

La technique pour recanaliser les conduits, appelé vasovasostomie est beaucoup plus complexe et son taux de succès, de 72 à 96%, dépend de différents facteurs, comme l’âge ou le temps écoulé depuis la vasectomie. Les chances de réussite d’une perméabilisation sont inversement proportionnelles à la durée de l’obstruction.