Chirurgie de la main, des poignets et des nerfs périphériques

Notre équipe offre une prise en charge globale et spécifique des problèmes et blessures du poignet, de la main et des nerfs périphériques. Elle traite les affections qui touchent les os, les articulations, les parties molles (tendons, vaisseaux, …) et l’esthétique des mains. Ces lésions peuvent être dues à des problèmes traumatiques ou dégénératifs.

Nos domaines de compétence

  • La chirurgie des affections aigues et chroniques du poignet et de la main
  • La chirurgie des nerfs périphériques
  • La sonographie du membre supérieur - méthode d’examen douce

Quand consulter ?

  • Si vous avez une coupure profonde au niveau de la main.
  • Si vous présentez une rougeur douloureuse.
  • Si vous avez une inflammation de l’articulation de la main.
  • Si vous présentez une « boule » d’origine peu claire.
  • Si vous avez les doigts qui bougent moins bien.
  • Si vous présentez des problèmes de toucher (sensibilité) ou de mobilité (motricité).
  • Si vous avez les articulations douloureuses, défaillantes, instables ou raides à la suite d’un accident, d’une maladie, de rhumatismes ou d’usure.
  • Si vous présentez une fracture ou des lésions mal consolidées de l’avant-bras, du poignet et des os de la main.

Rééducation et suivi

L'équipe médicale travaille en étroite collaboration avec les ergothérapeutes spécialisés de l’Hôpital Riviera-Chablais. Présente à Monthey et Vevey Providence, l’équipe d’ergothérapie est spécialement formée à la rééducation des pathologies du membre supérieur (épaule, coude, avant-bras, poignet et main) après une fracture, une luxation, une lésion, de l’arthrite, des rhumatismes, une brûlure ou une amputation par exemple.

Afin de redonner son autonomie au patient, qu’il s’agisse des activités quotidiennes ou de son retour au travail, la rééducation fait appel à plusieurs techniques (activités et exercices thérapeutiques, thérapie manuelle, confection d’orthèses ou attelles, rééducation sensorielle, thérapie par le miroir, etc.)

Nous contacter

Notre spécialiste se tient à votre disposition:

Vous souhaitez prendre rendez-vous ? Vous désirez des renseignements complémentaires ? Notre secrétariat répond volontiers à vos appels du lundi au vendredi au +41 21 977 57 33.

Questions fréquentes

Qu’est-ce qu’une sonographie?

L’ultrason émet des ondes sonores de très hautes fréquences inaudibles pour l’oreille humaine. Ces ondes pénètrent dans les tissus mous (peau, vaisseaux et muscles) et se propagent différemment sur les parties dures du corps permettant d’obtenir une image des parties sous la peau. Cet examen ne comporte pas de risques pour le patient.

Dois-je encore prendre des médicaments antidouleur après l’opération ?

Les douleurs les plus fortes que vous pouvez ressentir surviennent 24 à 36 heures après une intervention et s’atténuent ensuite progressivement. Les antidouleurs ne doivent donc être pris que temporairement.

Pourquoi faut-il que je garde le pansement pendant 2 semaines (c’est sale et l’on ne peut pas voir à quoi ressemble la plaie) ?

Le premier pansement est posé de façon aseptisée dans la salle d’opération. Comme les changements de pansement ultérieurs ne peuvent pas être effectués dans les mêmes conditions stériles, aucun changement ne doit être réalisé à moins que vous ne présentiez une douleur ou une gêne. Si tel est le cas, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien ou à un soignant.

Comment faut-il traiter la cicatrice ?

Dès que les fils seront retirés ou qu’ils se seront résorbée, vous pourrez appliquer une pommade riche en lipides sur la cicatrice (Bepanthen par ex.) en prenant surtout soin de bien la masser.

Quand pourrai-je prendre une douche ou un bain ?

Cela dépend de l’opération. Pour les interventions « simples » (canal carpien, ligament annulaire), vous pouvez vous doucher dès que les fils sont retirés (2 semaines après l’opération env.). Tant que la plaie n’est pas fermée, il faut éviter tout contact avec l’eau.

Après combien de temps pourrai-je à nouveau travailler ?

Le côté opéré ne doit être ni mouillé ni soumis à des tensions tant que la plaie n’est pas cicatrisée (2 à 3 semaines env.). Par la suite, l’incapacité de travail dépend de l’intervention (jusqu’à 3 mois pour les opérations osseuses par exemple).

Quand pourrai-je reprendre le sport ?

Environ 6 à 8 semaines après l’opération en cas de chirurgie des tissus mous, et 3 à 6 mois après l’opération pour les chirurgies osseuses.

Aurai-je des problèmes à l’aéroport (plaque métallique ou vis) ?

Il se peut que le portique se mette à sonner. Tout dépend de la taille de l‘implant et de la sensibilité de l’appareil. Mais pratiquement, ce n’est jamais un problème. Si vous n’êtes pas à l’aise, vous pouvez en informer le personnel du contrôle de sécurité avant de passer le scanner corporel. En cas de sonnerie, un agent vous contrôlera probablement à part. Si nécessaire, la cicatrice témoigne de façon évidente d’une opération.