Sécurité des patients et amélioration de la qualité

L’Hôpital Riviera-Chablais s’attache en permanence à assurer et améliorer la qualité et la sécurité des soins proposés. C’est que la situation de chaque patient est unique. Et parfois, les soins sont d’une grande complexité, si bien qu’ils nécessitent la coordination de nombreux médecins et soignants.

Pour mener à bien sa politique de sécurité des patients et de qualité des prestations, l’HRC mise sur des actions concrètes.

Déclaration des incidents

Chaque fois qu’un incident ou un événement indésirable se produit, les collaborateurs concernés remplissent une déclaration. Cet épisode fâcheux est ensuite analysé. L’objectif est évidemment d’éviter qu’un incident comparable ne se reproduise. L’accent est mis sur l’amélioration du système et non sur la sanction des soignants.

Soutien à la deuxième victime

L’HRC encourage la déclaration des incidents. Il met l’accent sur l’amélioration du système et non sur la sanction des soignants. Il va jusqu’à leur assurer un soutien, en partant du principe que personne ne cherche jamais à commettre une erreur. Ainsi, aux côtés du patient concerné, le médecin, le soignant, le technicien impliqué sont considérés comme une deuxième victime de l’incident.

Communication aux proches

L’Hôpital Riviera-Chablais soutient la transparence et le dialogue, en cas d’événements non désirés en cours d’hospitalisation. C’est une question de respect du patient. Les incidents sont ainsi portés à la connaissance des proches, qui peuvent ainsi savoir ce qu’il s’est passé.

Evaluation des pratiques cliniques

La qualité de la prise en charge des patients peut être évaluée par divers indicateurs. L'HRC prend ainsi en compte de nombreux indicateurs externes, élaborés par l'Office fédéral de la santé publique, l'Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques et Swissnoso.

Il recourt également aux indicateurs internes développés au sein de l’institution.

Les résultats sont regroupés dans un tableau de bord. Ils alimentent la réflexion sur les pratiques au sein de l’Hôpital Riviera Chablais et permettent l’adoption de mesures d’amélioration.

Campagnes pour favoriser l’hygiène des mains

L’HRC mène des actions régulières auprès de ses collaborateurs pour que les règles en matière d’hygiène des mains soient scrupuleusement respectées. Il propose des formations en la matière et met à disposition de façon très large des distributeurs de solutions hydroalcooliques. Résultat : le taux d’observance des consignes dépasse le 85%, ce qui classe l’HRC parmi les meilleurs hôpitaux de Suisse romande.

Prévention des escarres

L’Hôpital Riviera-Chablais se préoccupe des escarres qui peuvent affecter les patients hospitalisés. La campagne de prévention lancée sur l’ensemble des sites a porté ses fruits et ce problème a pu être largement réduit.

Vigilance

Suivant les obligations légales édictées par la Confédération, l’Hôpital veille tout particulièrement aux effets indésirables des médicaments (pharmacovigilance) ; sur le bon fonctionnement de la chaîne de transfusion sanguine (hémovigilance) ; sur les équipements ainsi que sur les instruments de diagnostic et de traitement (matériovigilance).

Team STEPPS 

Le programme, importé des Etats-Unis, a pour objectif de rendre plus efficace le travail d’équipe pour améliorer la sécurité des patients. TeamSTEPPS développe quatre compétences principales: la communication, le leadership, le soutien mutuel et le monitorage de situation. Au sein d’une équipe formée à l’utilisation des outils et stratégies TeamSTEPPS, le patient est considéré comme un membre de l’équipe. Notre Hôpital est le premier hôpital en Suisse à avoir mis en œuvre TeamSTEPPS dans deux services pilotes en formant la totalité des collaborateurs.

La sécurité des patients est une stratégie institutionnelle

Les actions de l’HRC pour la sécurité des patients sont menées sous l’égide d’un comité dirigé par M. Pascal Rubin, directeur général de l’Hôpital Riviera-Chablais, dans lequel siège l’ensemble des chefs de service. Les décisions de ce comité sont ensuite mises en œuvre par l’Unité qualité clinique et sécurité des patients.

Toute la stratégie en la matière est chapeautée par le Conseil d’établissement de l’Hôpital, notamment par sa commission Sécurité des patients et qualité clinique.