Droits des patients

Les patients bénéficient de droits qui figurent dans les lois cantonales sur la santé publique du canton de Vaud et du Valais.

Il en ressort un certain nombre de principes et de règles dont les principales sont celles-ci :

  • Vous avez le droit d’être informé sur votre état de santé, les examens, traitements et alternatives possibles ainsi que sur les éventuels risques liés à votre prise en charge.
  • Pour toute intervention, en dehors des situations d’urgence, vous devez pouvoir donner votre consentement libre et éclairé.
  • Vous avez la possibilité de désigner un représentant thérapeutique. Il peut s’agir d’un membre de votre famille, d’un proche ou d’une personne qui a toute votre confiance. Si vous vous trouvez dans l’incapacité de donner votre consentement, les professionnels de la santé devront se tourner vers cette personne. Si vous n’avez pas désigné de représentant thérapeutique, c’est votre représentant légal ou, à défaut, vos proches.
  • Les informations confiées aux professionnels de la santé qui vous prennent en charge sont protégées par le secret professionnel et ne peuvent être divulguées sans votre accord. Toutefois, certains renseignements médicaux peuvent être communiqués sans que l’on vous consulte à l’Office fédéral des statistiques ou à d’autres organismes compétents, conformément à la Loi sur l’assurance-maladie (LAMal).
  • Vous avez en tout temps la possibilité de demander une copie de votre dossier médical ou de demander à le consulter.

Directives anticipées

Les directives anticipées permettent à toute personne de se déterminer sur les traitements et les soins qu’elle souhaite recevoir ou refuser au moment où elle ne sera plus capable de discernement. Les directives anticipées ne peuvent cependant pas être utilisées pour exiger des traitements qui ne sont pas médicalement indiqués.

  • Avant de rédiger vos directives anticipées, n’hésitez pas à avoir un échange sur votre état de santé avec votre médecin. Cette discussion peut s’avérer très utile pour déterminer vos vœux de façon précise.
  • Si vous avez déjà rédigé des directives anticipées, nous vous recommandons d’informer votre médecin traitant et le médecin hospitalier de l’existence de ces dispositions. Vous pouvez remettre une copie de ce document à l’équipe qui vous accueille lors de votre séjour à l’HRC.
  • Si vous n’avez pas rédigé de directives anticipées et que vous souhaitez vous déterminer par écrit par rapport aux traitements que vous acceptez et/ou refusez, vous pouvez vous adresser aux professionnels de l’HRC qui vous prennent en charge.
  • Lors de votre séjour à l’HRC, vous pouvez également transmettre par oral vos souhaits aux soignants qui vous entourent.

Dossier électronique du patient

L’Hôpital Riviera-Chablais participe à un projet de transmission du dossier électronique du patient. Les informations concernant un patient peuvent ainsi être partagées entre l’hôpital, les médecins et les soins à domicile quand cela s’avère utile et nécessaire.

Le projet prévoit que pendant sept jours, ces données - résumé du séjour hospitalier, radiographies ou protocoles opératoires notamment - sont disponibles sur une plateforme accessible aux professionnels de la santé qui prennent le relais de la prise en charge. Aucune information n’est transmise à d’autres personnes que celles autorisées. A l’échéance des sept jours, les données sont supprimées de la plateforme.

Le projet de dossier électronique s’adresse à tous les patients de l’Hôpital Riviera-Chablais. Lors de la première prise en charge, on demande au patient s’il accepte ou non de transmettre son dossier électronique.

S’il donne son accord, il autorise l’HRC à transmettre son dossier électronique lors d’une hospitalisation ou d’une consultation. Cet accord n’est demandé qu’une seule fois. La réponse, positive ou négative, reste valable tant qu’il n’a pas indiqué à l’Hôpital son souhait de la modifier.