HRC Urgences

Les soignants du service des urgences du site de Monthey s'entraînent aux techniques de réanimation sur un mannequin.


Photo: Eddy Mottaz

Service des urgences

Monthey Le service des urgences accueille, 24h/24, 7j/7, toutes les urgences médico-chirurgicales et traumatologiques, dès l’âge de 16 ans.

Montreux Le service des urgences accueille, 24h/24, 7j/7, toutes les urgences chirurgicales, urologiques et traumatologiques, dès l’âge de 16 ans. Une policlinique prend en charge les patients des urgences pour une suite de traitement ou d'hospitalisation, uniquement sur rendez-vous.

Vevey Samaritain Le service des urgences accueille, 24h/24, 7j/7, toutes les urgences médicales, ORL et gynécologiques, dès l'âge de 16 ainsi que les urgences médico-chirurgicales pédiatriques.

Aigle Le service des urgences accueille, 24h/24, 7j/7, mère et enfant jusqu’à 16 ans. En cas de problème gynécologique ou obstétrical chez la femme et pour toutes les urgences chez l’enfant.

Les sites de Vevey Providence et de Mottex ne disposent pas de services d’urgences


Mission

Assurer 24h/24 et 365j/an une aide médicale urgente, efficace, rapide, coordonnée et économique, en fonction des partenaires et des moyens à disposition, au quotidien et lors d'événements majeurs planifiés ou non. Accueillir, stabiliser et trier le patient quel que soit la nature de son problème de santé.

Initier les investigations nécessaires à l'évaluation et au tri du patient et, si nécessaire à l'instauration d'un traitement, et recourir à une compétence spécialisée selon les besoins du patient. Contribuer à la formation en médecine et soins d'urgence du personnel médico-soignant.

Objectifs

Optimaliser les soins d'urgence adaptés aux besoins de la population en suivant les orientations stratégiques de l'HRC et la cohérence avec les exigences réglementaires et légales dans la limite des moyens à disposition.

Attente aux urgences

Si la mission des urgences est d’accueillir tout le monde, ce sont les cas les plus graves qui seront traités avant les autres. Pour identifier celles et ceux à voir en priorité, chaque patient est reçu par une infirmière ou un infirmier d’accueil dès son arrivée. Spécialement formé, ce soignant évalue au moyen de questions ciblées le degré d’urgence de la prise en charge. Cette évaluation n’a rien de subjectif : elle est identique dans la plupart des hôpitaux suisses et répartit les adultes en quatre groupes allant de 1 à 4. Un patient classé en degré 1 présente une urgence vitale et nécessite des soins médicaux immédiats. C’est la crise cardiaque par exemple. A l’autre extrémité, un visiteur classé en degré 4 ne présente pas de risque particulier et la prise en charge pourra être différée. Or, le malade qui se présente à l’hôpital s’attend à être vu tout de suite. Cette situation génère incompréhension et frustration pour ceux qui doivent parfois patienter plusieurs heures, sans savoir qu’au même moment toute l’équipe est mobilisée par des cas graves, souvent directement transportés par ambulance. Pour cette raison, les professionnels de la santé recommandent aux patients de prendre contact avec leur médecin traitant, lorsqu’ils en ont un, qui pourra les aider à estimer la nécessité de se rendre aux urgences.

Direction médico-soignante

Dr Daniel Fishman

Dr Daniel Fishman

Médecin chef de service
M. Pierre Baillifard

M. Pierre Baillifard

Infirmier chef de service